Avant votre vaccination

Les informations suivantes ont été préparées pour ce site web par des professionnels de la santé et des spécialistes en matière de santé publique à l’aide de sources gouvernementales canadiennes ainsi que scientifiques et médicales. Elles ne visent pas à donner des conseils médicaux. Demandez toujours conseil à un fournisseur de soins de santé qualifié lorsque vous avez des questions au sujet de la vaccination contre la COVID-19.

Oui. Les personnes qui ont déjà eu la COVID-19 devraient quand même recevoir deux doses de vaccin. Les experts ne savent pas encore combien de temps dure l’immunité après la guérison de la COVID-19. La vaccination aidera à vous protéger en provoquant une réponse immunitaire sans que vous ayez à tomber malade.

Si vous avez récemment contracté la COVID-19, vous devriez attendre de vous sentir mieux et la fin de la période d’isolement avant de recevoir le vaccin.

Si vous avez reçu un vaccin à ARN messager (Pfizer BioNTech ou Moderna) en première dose, on vous offrira un vaccin à ARN messager en seconde dose. Il est préférable de conserver le même type de vaccin qu’à la première dose, à moins que celui-ci ne soit pas disponible ou ne soit pas connu. Dans un tel cas il est possible de recevoir l’autre type de vaccin à ARN messager. Les deux sont tout aussi sécuritaires et efficaces.

Si vous avez reçu le vaccin AstraZeneca en première dose, vous pourrez choisir de recevoir ce même vaccin AstraZeneca en seconde dose, mais le CCNI recommande désormais de recevoir un vaccin à ARN messager en seconde dose.

Tous les vaccins dont l’utilisation est approuvée au Canada réduisent de manière égale et efficace les hospitalisations et les maladies graves, et tous sont efficaces à près de 100 % pour prévenir la mortalité attribuable à la COVID-19.

Ce qu’il est important de souligner, c’est qu’il ne faut pas attendre. De nouveaux variants du virus apparaissent et causent davantage de cas, d’hospitalisations et de décès, et la vaccination de masse est la seule façon d’arrêter cela.

Les personnes vaccinées doivent toujours suivre les consignes de santé publique. Après avoir reçu un vaccin, il sera toujours extrêmement important de continuer à appliquer les mesures de prévention, notamment se laver les mains, maintenir une distance physique sûre, porter un masque et rester à la maison lorsqu’on est malade. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela est important :
Il faut un minimum de deux semaines pour que votre corps soit protégé par le vaccin contre la COVID-19. Cela signifie que si vous avez contracté la COVID-19 avant d’être vacciné, ou dans la période de deux semaines suivant le vaccin, vous pouvez encore être malade de la COVID-19. Donc, si vous présentez des symptômes de la COVID-19 après avoir été vacciné, faites-vous dépister.
Le vaccin n’empêchera pas tout le monde de contracter la COVID-19. Si vous contractez le virus, il est beaucoup moins probable que vous soyez gravement malade.
Les vaccins disponibles sont très efficaces, mais vous pourriez faire partie du petit nombre de personnes qui ne sont pas immunisées. Vous pouvez toujours propager la COVID-19 si vous interagissez avec des personnes proches ou si vous ne respectez pas les mesures de santé publique.

Non. Recevoir le vaccin contre la COVID-19 est entièrement volontaire. C’est vous qui décidez si vous voulez recevoir le vaccin contre la COVID-19 ou pas.

Tous les résidents au Canada, peu importe leur statut d’immigrant, sont admissibles pour recevoir le vaccin contre la COVID-19. Il n’est pas nécessaire d’avoir un numéro d’assurance-maladie (ou un PHN) valide. Actuellement, seules les personnes de 18 ans et plus sont admissibles à recevoir les vaccins de Moderna, d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson. Les personnes de 12 ans et plus sont admissibles à recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech.