À propos des vaccins contre la COVID-19

Les informations suivantes ont été préparées pour ce site web par des professionnels de la santé et des spécialistes en matière de santé publique à l’aide de sources gouvernementales canadiennes ainsi que scientifiques et médicales. Elles ne visent pas à donner des conseils médicaux. Demandez toujours conseil à un fournisseur de soins de santé qualifié lorsque vous avez des questions au sujet de la vaccination contre la COVID-19.

La vaccination contre la COVID-19 vous aidera à vous protéger contre la maladie ou la mortalité attribuables au virus. De plus, pour contrer la propagation de la COVID-19 au Canada, il faut qu’un nombre suffisant de Canadiens soient vaccinés pour arrêter la transmission communautaire du virus.

Même si une personne ne meurt pas de la COVID-19, elle peut présenter des complications à long terme, notamment des pertes de mémoire, de la fatigue, des difficultés respiratoires inexpliquées et des dommages aux poumons et au cœur.

Si un nombre suffisant de personnes sont immunisées, le virus a moins de chances de se propager. Si un nombre suffisant de personnes sont immunisées, le virus a moins de chances de se propager. Nous devons vacciner au moins 75 % de la population pour atteindre l’immunité de groupe et retourner à notre vie quotidienne, rouvrir les commerces, revoir et embrasser nos proches.

Non. Tous les vaccins contre la COVID-19 sont gratuits.

À la mi-juin, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a modifié ses recommandations sur la possibilité de substituer les vaccins de COVID-19 à la seconde dose. Désormais, le vaccin à ARN messager est recommandé en seconde dose pour les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, tenant compte des preuves émergentes d’une réponse immunitaire qui pourrait être meilleure avec cette substitution.

Si vous avez reçu un vaccin à ARN messager (Pfizer BioNTech ou Moderna) en première dose, on vous offrira un vaccin à ARN messager en seconde dose. Il est préférable de conserver le même type de vaccin qu’à la première dose, à moins que celui-ci ne soit pas disponible ou ne soit pas connu. Dans un tel cas il est possible de recevoir l’autre type de vaccin à ARN messager. Les deux sont tout aussi sécuritaires et efficaces.

Si vous avez reçu le vaccin AstraZeneca en première dose, vous pourrez choisir de recevoir ce même vaccin AstraZeneca en seconde dose, mais le CCNI recommande désormais de recevoir un vaccin à ARN messager en seconde dose.

Tous les vaccins dont l’utilisation est approuvée au Canada réduisent de manière égale et efficace les hospitalisations et les maladies graves, et tous sont efficaces à près de 100 % pour prévenir la mortalité attribuable à la COVID-19.

Ce qu’il est important de souligner, c’est qu’il ne faut pas attendre. De nouveaux variants du virus apparaissent et causent davantage de cas, d’hospitalisations et de décès, et la vaccination de masse est la seule façon d’arrêter cela.

Selon Santé Canada, et en se basant sur les études cliniques impliquant des dizaines de milliers de personnes vaccinées :

Pfizer-BioNTech efficace à 95 % après deux doses

Source: https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/pfizer-biontech.html

Moderna efficace à 94 % après deux doses

Source: https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/moderna.html

AstraZeneca efficace à 62 % après deux doses (79 % selon des études menées en Amérique du Nord et du Sud)
Des données concrètes montrent que AZ est efficace à 80-90 % pour prévenir les hospitalisations.

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/astrazeneca.html

Johnson & Johnson efficace à 66 % après une dose et des données en temps réel montrent qu’il est efficace à plus de >90 % pour prévenir les maladies graves et les hospitalisations.

Source: https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/janssen.html

Les quatre vaccins sont tous hautement efficaces pour prévenir les cas graves, les hospitalisations ainsi que les décès liés à la COVID-19.

Cela varie selon les vaccins et les variants.

Tous les vaccins contre la COVID-19 préviennent les maladies graves et les décès attribuables aux variants qui circulent actuellement au Canada.

Même dans le cas des vaccins qui se révèlent moins efficaces contre certaines souches, les fabricants créent de nouvelles versions de leurs vaccins pour mieux agir contre ces nouveaux variants, de sorte que vous pourrez probablement recevoir à l’avenir des doses de rappel qui seront efficaces dans les mois et les années à venir.

Pour Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, deux doses sont nécessaires parce que la première dose « amorce » la réponse immunitaire de votre corps : votre corps apprend à fabriquer des anticorps pour combattre la COVID-19. La deuxième dose « renforce » cette réponse pour une immunité plus forte et plus durable. Les deux doses sont nécessaires pour obtenir une immunité complète.

Le vaccin de Johnson & Johnson a été testé et il a été démontré qu’il protégeait les personnes et leur conférait une immunité avec une seule dose.

Pfizer-BioNTech et Moderna : vaccins à ARNm.

Un petit morceau d’ARNm qui fabrique la protéine de spicule du virus entre dans vos cellules et apprend à votre corps à fabriquer des anticorps contre le coronavirus. Puis l’ARNm est détruit en quelques heures, laissant des instructions derrière lui.

Astra Zeneca et J&J : vaccins à vecteur viral.

Ces vaccins utilisent un virus inoffensif (comme le virus du rhume commun) qui a été affaibli, puis modifié en y ajoutant la protéine de spicule du virus de la COVID-19. Le même processus que celui provoqué par le vaccin à l’ARNm ci-dessus se produit. Le corps est incité à fabriquer des anticorps et à activer d’autres cellules immunitaires.

Aucun de ces vaccins n’interagit avec votre ADN ou le modifie!

Aucun ne contient de coronavirus vivant.

Tous ont des effets secondaires semblables : douleur au point d’injection, fatigue, fièvre ou symptômes grippaux, maux de tête, légères douleurs musculaires/articulaires.

Santé Canada a approuvé l’utilisation des vaccins de Pfizer-BioNTech, de Moderna, d’AstraZeneca et de Janssen (Johnson & Johnson) contre la COVID-19 au Canada.

Non. L’administration de n’importe quel vaccin, y compris le vaccin contre la COVID-19, n’affectera pas les résultats du test de dépistage car il ne s’agit pas d’un vaccin vivant.